Herd Book Montbéliard Belge

Rue des Champs Elysées 4
5590 CINEY

0477/45.37.02

montbeliardesbelges@gmail.com
La Montbéliarde

Elle porte une robe pie rouge aux taches bien délimitées. Sa tête et ses membres restent la plupart du temps blancs. Elle fait ainsi partie de la famille des races Pie Rouge.

C'est une vache de grande taille : 1,45 m de hauteur au garrot pour un poids de 600 à 750 kg.

Elle appartient au rameau pie rouge des montagnes. Ses ancêtres sont arrivées dans la région de Montbéliard au XVIIIe siècle. Elles accompagnaient leurs propriétaires originaires de l'oberland bernois en Suisse. Expulsés par les autorités bernoises, ils ont amené la simmental. Elle a été croisée avec des races locales, donnant la vache « Comtoise » et la vache « Tourache ». La montbéliarde apparut la première fois à la foire de Couthenans en 1872, mais fut reconnue en tant que race en 1889.

Cette vache, aujourd’hui 2ème race laitière de France, est reconnue principalement pour ses qualités laitières. Elle signe notamment des grands crus fromagers sous Appellation d’Origine Contrôlée comme le Comté, le Saint Nectaire, la Tomme de Savoie... Sa viande est également très appréciée par les consommateurs pour son authenticité et son goût.

 

On la retrouve partout en France, mais elle est également présente en Belgique et à l’étranger puisque elle est fortement appréciée pour sa longévité et son adaptabilité.

 

Les standards de la race

La table de pointage sert à décrire les animaux méthodique selon des normes définies par l’Organisme de Sélection en vue de l’indexation des reproducteurs (mâles et femelles).

STANDARD (SD)

La condition NON (non conforme) est attribuée exclusivement si :

-l’animal mesure moins de 120 cm au sacrum
-S’il n’est pas pie rouge
-Si ses extrémités (tête, membres et queue) ne sont pas blanches
-S’il présente de petites tâches multiples sur la tête
-Si l’animal présente de façon nette les symptômes du SHCG
 
-La condition OUI : dans les autres cas, l’animal est conforme au standard.
 
  • Critère non indexé
  • Sert à la qualification raciale des reproducteurs (SP, SAI…)

CORPS = CO

Hauteur au Sacrum
= HS
10%
Largeur de Poitrine
= LP
35 %
Profondeur de Poitrine
= PP
25%
Profondeur de Flanc
= PF
30%
Mesurée ou estimée dans
l'axe des hanches

Mesurée ou estimée aux
points les plus creux à
l'arrière des épaules
(passage de sangle)

Mesurée ou estimée au
passage de sangle (à
l'arrière des pattes)

Mesurée ou estimée au
plus profond de l'animal

  • La Hauteur au Sacrum traduit le format général.
  • La Largeur et Profondeur de Poitrine conditionne la capacité respiratoire

et donc le métabolisme de production laitière (500 litres de sang doivent passer

dans la mamelle pour « fabriquer » 1 litre de lait).

  • La Profondeur de Flanc conditionne la capacité d’ingestion.

BASSIN (DIMENSIONS) = BA

BALongueur du Bassin= LB33 % Largeur aux Hanches= LH33% 5Largeurs aux Trochanters= LT33 % Bonus/Pénalités selon inclinaison
Mesurée ou estimée de la pointe des hanches à la pointe des fesses Mesurée ou estimée entre les deux pointes de hanches, à l'endroit le plus large Mesurée ou estimée entre les articulations coxo-fémurales cf tableau ci-dessous

Inclinaison (cm) 16-17 14-15 12-13 10-11 8-9 6-7 4-5 2-3 <1
Note 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Bonus/Pénalités -3 -2 -1 0 +1 0 -1 -2 -3

 

Les dimensions de bassins sont importantes pour la facilité de vêlage de l’animal.

De plus elles influent sur la capacité bouchère.

BASSIN (INCLINAISON) = BA 

Notation de l'inclinaison de la ligne supérieure pointe des hanches / pointe des

fesses. L'inclinaison optimale recherchée est d'environ 20 % soit 8 à 9 cm selon

les bassins. Elle correspond à la note 5. Ensuite chaque écart de 2 cm entraîne

une variation de plus ou moins 1 point.

L’inclinaison du bassin influe sur la facilité de vêlage et l’aptitude à la

reproduction.

ANGLE DU JARRET = AJ

Noter l'angle interne du jarret.

ANGLE DU PATURON = AP

NOTATION DE LA SYNTHESE APPLOMBS = AP

Les angles du jarret et paturon et la note de synthèse aplombs traduisent

la capacité de déplacement de l ’animal donc son aptitude à l’expression

des chaleurs et la longévité.

ATTACHE ARRIERE = AA

Distance entre la base du trayon avant et le point d'encrage sous l'abdomen.

HAUTEUR ATTACHE ARRIERE = AH 

La note 5 correspond à une distance de 33-34 cm entre le bas de la vulve et

l'attache. Ensuite 1 point tout les 2 cm.

LARGEUR ATTACHE ARRIERE = AL

La note 5 = 12 cm

 

 Les attaches de mamelle (avants, hauteurs et largeurs) augmentent

la capacité de remplissage de la mamelle et sa solidité.

DEVELOPPEMENT = DE

Distance entre le point le plus bas de la mamelle et la ligne fictive passant

par l'angle interne du jarret.

 

EQUILIBRE = EQ

La note 5 correspond à un équilibre horizontal entre les quartiers

avants et arrières.

Le développement et l’équilibre de la mamelle influent sur la
qualité sanitaire du lait (cellules), la fonctionnalité de la traite
et la longévité.

SUPPORT = SU

 On regarde la mamelle vue de l'arrière et on note la profondeur et la
longueur du sillon.

Le support conditionne la solidité de la mamelle et donc sa
longévité.

ECART AVANT = EA

On mesure l'écart à la base des 2 trayons avant, de milieu à milieu.

La note 5 = 13 cm.

 ORIENTATION = OR

On observe la mamelle de l'arrière et on note la plus mauvaise

orientation entre les 4 trayons. Si un seul trayon à une mauvaise

orientation on ne tient compte que de celui-là.

LONGUEURS DES TRAYONS = LO

On ne mesure que les 2 trayons à l'avant.

1 point par centimètre l'optimum étant 5 cm = note 5

FORME DES TRAYONS = FO

On regarde le diamètre des 2 trayons avants, au niveau du point

de fixation sur le quartier (base du trayon). L'optimum est un

diamètre de 2,5 cm = note 5

NOTATION DE LA SYNTHESE DES TRAYONS = TR

 L'écart avant, l'orientation, les longueurs, formes et synthèse

trayons influent sur la fonctionnalité de la traite et de la qualité

sanitaire du lait.

GARROT = GA

On note la largeur du garrot, de très étroit à très large, en tenant

compte de la position de l'épine dorsale (saillante ou non).

On ne note pas l'état d'engraissement.

CUISSE = CU

On note la forme du trapèze passant des pointes de trochanters
à la base de la cuisse.

 Le garrot et la cuisse traduisent l'aptitude bouchère liée

à la valorisation en fin de carrière et à la mobilisation des

réserves corporelles en début de lactation.

VITESSE DE TRAITE = VT - TEMPERAMENT = T

Parallèlement à ces 29 postes de morphologie, ces deux

informations sont collectées sous forme d'enquête auprès

de l'éleveur.

  • La vitesse de traite influe sur la qualité sanitaire du lait et la

fonctionnalité de la traite

  • Le tempérament conditionne la fonctionnalité de la traite